Mon avenir

J’arrête.

J’arrête d’enseigner.

Je vais au bout des engagements que j’ai pris mais ce seront les derniers. J’ai compris, j’ai ressenti, j’ai vu que je m’étais fait un petit nid confortable mais étriqué. J’ai besoin d’un bord de falaise duquel je puisse prendre mon essor.

J’ai besoin d’écrire et du vertige de ne pas savoir où comment quand cela va marcher.

Enseigner, la manière dont je le fais, c’est trop prenant. Trop d’énergie. Trop de responsabilité. J’aime ça. Mais pas autant que d’écrire. Alors je n’arrête pas complètement. Je continuerai d’organiser des petits stages de temps en temps et de blogger et de publier de temps en temps des vidéos et de prendre un ou deux auteurs en accompagnement individuel chaque année.

Mais je ne peux pas rester comme ça. C’est impossible. C’est étouffant et douloureux et pas assez ambitieux. Et pas non plus assez vertigineux. J’ai besoin d’être sur la corde raide pour me sentir vivre. Alors j’y retourne.

2 Comments

  1. Hue-pillette
    Mar 1, 2015

    bravo ! vas y anael si tu as besoin d’aide je peux te donner des adresses all over the Word…pour des haltes bienvenues Porto, bue nos aires, le Chili…
    Fonce! le monde est à ta porte les écrivains ont besoin d’espace et de liberté …de semelles de vent…pour se renouveler et se sentir vivre…quand tu repasseras par ici fais le savoir pour échanger et écrire…

  2. Karine
    Mar 27, 2015

    Et bien, je viens de te découvrir sur You tube… Mais bonne chance! Prends bien ton envol, sois majestueux dans le ciel et pense à nous de temps en temps…

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>