Comment j’ai réussi à tourner le dos à l’écriture de fiction sans me retourner

Je pense que mon histoire ferait une excellente étude de cas sur ce qui pousse un auteur à écrire, sur l’identité d’auteur et la motivation. J’ai tout été. Pigiste, scénariste, romancier, nouvelliste, prof d’écriture, auteur pour le web, community manager, auteur autopublié, auteur produit et publié dans le circuit traditionnel, auteur de manuels, auteur de fiction. Il m’a fallu vingt ans pour me construire en tant qu’auteur de fiction. Toute mon énergie, pendant deux-cent quarante mois, a été consacrée à répondre à la question: “comment puis-je devenir auteur de fiction à temps plein ?” J’ai trouvé ma réponse, qui ne sera pas forcément la vôtre, et je me suis confronté à l’ennui. Or c’est là que...

L’Action prévaut sur la réflexion

A chaque nouveau projet, que ce soit un projet de livre ou de services, ou même un projet personnel comme un voyage ou une fête d’anniversaire, j’en arrive à la même conclusion: l’action gagne sur la réflexion. Quand mes auteurs me disent que la technique les bloque ou qu’ils ne savent pas quoi écrire, je leur donne toujours le même conseil: écris. Comme le dit mon mentor, Jay Flad, il est plus facile d’améliorer quelque chose d’imparfait que quelque chose qui n’existe pas. Ou, comme je le dis: tant que c’est dans votre tête, ça n’existe pas. Comme je le vois, il y a deux facteurs qui rendent cette discipline (agir avant de planifier) efficiente: le premier c’est que plus vous planifiez plus vous...

Apprendre à Dépenser

Nous devons réapprendre à dépenser. Le monde tel que nous l’avons connu s’écroule parce que nous nous sommes concentrés sur l’avoir plutôt que l’être, parce que nous avons préféré investir dans les choses plutôt que dans les individus. Investir en achetant un appartement, c’est gaspiller son argent et s’enfermer dans une spirale du manque. Manque d’argent pour payer les traites de l’appartement, manque de temps pour profiter de l’appartement (puisqu’il faudra alors travailler de plus longues heures pour payer les traites), manque de joie et de bonheur causé par un manque de liberté. Le plus grand luxe dans la vie, le seul luxe réellement important c’est celui de la liberté. Liberté d’utiliser...

Structurer c’est déjà écrire

Lorsque je parle de structure avec des auteurs “intuitifs” ils me disent systématiquement que structurer les frustre, qu’ils préfèrent “découvrir” l’histoire, comme si construire leur récit les empêchait de le découvrir. Je suis épaté à chaque fois mais j’ai tellement pris l’habitude d’entendre cette remarque que je faisais avec, jusqu’au jour où j’ai compris qu’au fond, le problème venait des représentations que ces auteurs associaient à la notion de structure. C’est à force de me demander comment les aider à passer le cap de la construction que j’ai compris où était la vraie divergence entre eux et moi. Notre différence de perception ne vient pas du processus de construction...

Always spend money, not time

From: Anael Verdier – Bordeaux, France To: whomever may receive this piece of my mind. Hello, I’m trying to picture you, receiving this tiny bit of myself, discovering the words and processing them through your own filters. I wonder what this experience will bring you. It has certainly been a thoughtful week, figuring out what to write down on the ceramic. On this tile I attempted to sum up my current view of the world. We’re used to living in a world of commodities, where money buys more stuff and time buys more money. The way I see it though, is that money should buy time for us to experience a more exciting, more unexpected life. I get crazy over the tiniest things and I’m always on the lookout for the service or tool that will save me time, even a few minutes...

Comment peut-il dormir la nuit ?

J’ai cet ami producteur, appelons-le David parce que c’est son nom, pour qui je viens de travailler gratuitement – et c’était la dernière fois. Je ne sais pas comment il fait pour dormir la nuit. Pas parce qu’il m’exploite et que j’espère que la culpabilité le ronge dans son sommeil mais parce qu’il n’a aucune stratégie, aucune vision claire d’où il va. Il sait où il veut aller mais pas comment il va y arriver et toutes ses billes sont sur des chevaux boiteux. Le projet est bon, j’ai passé plus d’un an à le développer avec lui, mais bon ne suffit pas dans ce milieu. Il y a trop d’inconnues et trop peu de portes ouvertes. Un nombre limité de chaînes et un nombre limité de cases horaires. Si vous éliminez les chaînes qui n’ont de budget pour financer des projets de...

Le snob et l’amateur

Le snob et l’amateur

Je franchis la porte de la boutique. A ma droite, un mur d’étagères remplies de boîtes métalliques à l’intérieur desquelles je devine les feuilles séchées. A ma gauche, le matériel du parfait amoureux du thé: théières, filtres, tasses. On me propose une tasse de thé dès mon entrée dans la boutique et un vendeur aux yeux pétillants m’est désigné pour s’occuper de moi: Romain. Je viens avec deux demandes très claires en tête: je veux du Oolong et du Pu-Erh. La visite dure vingt minutes. Plutôt que de me tendre deux sachets préremplis, Romain me fait faire le tour de la boutique pour me présenter une douzaine de variantes autour de ces deux requêtes, ouvrant chaque boîte et décrivant les nuances de chacun de ces thés. Le premier laisse un...